Vendredi 18 mai 5 18 /05 /Mai 12:30

Après avoir évoqué nos propres motivations en tant qu'autoconstructeurs, ainsi que les avantages et les inconvénients, voici nos conseils pour ceux qui veulent se lancer dans cette aventure enrichissante mais aussi éprouvante.

 

 

  • Renseignez-vous: internet, presse, multipliez les sources d'information. N'hésitez pas à parcourir les blogs d'autoconstructeurs (ils sont de plus en plus nombreux), les forums... Posez des questions, potassez comme si vous passiez le bac. Plus vous en saurez, mieux ça sera. Un petit bémol cependant: évitez de demander conseils aux vendeurs des grandes surfaces de bricolage ou à certains artisans: ils n'y connaissent pas grand chose (quand ce n'est pas rien du tout), et vous risquez de vous retrouver avec des conseils valables il y a au mieux 10 ans, sans compter ceux qui vouent une haine féroce aux méthodes encore peu "développées" (maisons bois/paille, isolation autre que la laine de verre ou de roche) et qui n'hésitent pas à dire n'importe quoi pour que vous laissiez tomber.

 

  • Faites confiance à votre bon sens: vous hésitez, et c'est de pire en pire au fur et à mesure des conseils que vous glanez? Laissez "reposer" un petit peu, et suivez  vos impressions.

 

  • Prenez le temps de vous reposer de temps en temps: c'est nécessaire pour permettre au corps et à l'esprit de se reposer un peu et de garder toute efficacité. Ainsi, passez du temps en famille ou entre amis, cela fera du bien à tout le monde. Ne culpabilisez pas, ces temps de repos sont nécessaires pour que les travaux avancent à un bon rythme et sans (trop) de risques d'erreurs ou de blessure.

 

  • N'hésitez pas à demander un coup de main: à la famille ou aux amis, de temps en temps. On a toujours un élément "bricoleur" qui pourra conseiller! Mais n'oubliez pas que vous êtes le chef de chantier, et s'il y a une erreur de faite, vous ne pourrez vous en prendre qu'à vous même.

 

  • Laissez-vous une "porte de sortie": en vous disant que vous pouvez laisser à tout moment le chantier aux mains d'un pro, non seulement vous vous épargnez du stress, mais cela vous poussera aussi à vous appliquer dans votre travail. Soigner le boulot vous évitera de recommencer ou de payer quelqu'un pour le faire.

 

  • Ne négligez pas la sécurité: ok, ça peut être pénible voire franchement chiant, mais vous aurez l'air malin avec votre chantier stoppé pour cause d'accident évitable. Quand on tripote l'électricté, on disjoncte avant, on porte des lunettes de protection même si on a l'air con avec (vous aurez l'air encore plus con avec un truc dans l'oeil!), des gants, des chaussures adaptées (même si c'est cher, c'est mieux que de marcher sur un clou en Converse... Et là, je parle d'expérience!)...

 

  • Définissez une date butoir: Ni trop courte ni trop longue! Son but est de vous motiver et non pas vous décourager. Sans cette date, un gros poil suffisamment long pour faire de la corde à sauter avec risque de vous pousser dans la main. Si vous la dépassez un peu, pas de quoi en faire un drame, et si vous la respectez, ça vous fera un peu de fierté en plus.

 

  • Ayez les bons outils: comme dirait mon père "du bon matos c'est plus de la moitié du travail de faite!". Faites une liste de ce dont vous aurez besoin, et pour réduire les coûts, n'hésitez pas à emprunter ou louer. Guettez les promos et Leboncoin aussi, y'a moyen de faire de bonnes affaires. Ca vous évitera de galérer avec un couteau pour visser!

 

Si vous avez des questions ou d'autres idées à apporter à cette liste de conseils, n'hésitez pas à en faire part dans les commentaires ou via le lien "contact".

Par La Petite Échoppe - Publié dans : Autoconstruction
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés